Lors des fouilles, des restes humains et plusieurs objets ont avait été trouvés à proximité de gagne ce qui semblait être un hôpital réservé à l'armée britannique et ses alliés.
Et.,., et si tout s'était passé différemment?
Tony Pollard, directeur du centre d'archéologie de waterloo luniversité de présidentielle Glasgow : Voici donc une preuve que l'empereur français n'était peut-être pas plus si éloigné store de la gagné victoire.
Dans u n article repéré par, slate le 21 mai, Andrew Roberts explique pourquoi, selon lui, "nous irions mieux si Napoléon avait n'avait jamais perdu à Waterloo".Car selon toute logique, Jeanne d'Arc n'aurait jamais dû finir brûlée vive, Napoléon aurait dû massacrer les felicitations Anglais à Waterloo, et Hitler ne devait pas envahir l'Europe!Bien gagné des batailles auraient dû connaître une issue différente, bien des faits waterloo n'auraient jamais dû voir le jour!Mort politique de Napoléon, le, les troupes françaises s'inclinent face aux Britanniques et les Prussiens à Waterloo, sur la route entre Bruxelles et Charleroi, en Belgique.En historiens précis et rigoureux, Luc Mary et Philippe Valode présentent une version des faits très documentée et plus que vraisemblable.Napoléon affirme que le monde serait différent si ce dernier n'avait pas perdu la célèbre bataille de Waterloo, dont le bicentenaire sera commémoré du 18 au 21 juin prochain."Napoléon femme méritait napoléon de perdre à Waterloo, et Wellington (chef des troupes britanniques, ndlr) méritait de l'emporter.Tout récemment, un historien anglais puis un journaliste français, Antoine Reverchon, ont laissé à leur tour vagabonder gagné leur imagination sur une issue victorieuse de la bataille livrée le Oui, Napoléon pouvait gagner à, waterloo.Des dizaines de milliers de soldats sont morts lors de la bataille de Waterloo en 1815.Cette révélation offre un nouvel éclairage sur cette bataille incontournable."Si Napoléon était resté empereur de France pour les six ans napoléon restants de sa vie, la civilisation européenne en aurait bénéficié de façon inestimable, affirme l'historien traduit par, slate. Que gagner se serait-il passé facile si l'armée française avait été la gagner plus forte?
Et si Napoléon napoléon avait gagné à gagné Waterloo L'uchronie est le péché mignon de certains historiens.
Il fallait que Drouet d'Erlon, victime en gagner définitive d'ordres contradictoires, paraisse sur le champ de bataille de Ligny, le 16 juin, pour prendre en tenaille les Prussiens de Blücher gagner et les anéantir, alors qu'ils parvinrent à souplesse gagner s'échapper.
Suite à argent cette défaite française, Bonaparte abdiqua comme empereur quelques jours après et fut exilé à facile Sainte-Hélène, dans l'Atlantique Sud, où il décéda en 1821.
Mais le point essentiel en cette année de célébration du bicentenaire est que cette bataille épique n'avait pas besoin d'avoir lieu - et le monde s'en serait probablement mieux porté conclut l'historien.
Notre histoire n'est pas toujours cohérente et ses événements majeurs sont parfois inattendus.
L'armée française de Napoléon Ier affrontait des troupes britanniques, belges, hollandaises, allemandes et prussiennes.
Un historien britannique spécialiste.Aujourd'hui, 200 ans après, Sa Majesté Napoléon viii se rendrait, selon lui, à Mont-Saint-Jean pour y célébrer la victoire de son ancêtre.Son prédécesseur à l'Académie française, Robert Aron, avait écrit, en 1937, Victoire à Waterloo.Un boulet de canon de l'armée française a été déterré près des lignes ennemies.La rédaction vous recommande, lire la suite.

Nous réalisons là notre grand fantasme : refaire et rejouer l'histoire de gagné France.
Ce livre regroupe 10 uchronies qui nous offrent un nouveau regard sur l'histoire de France et rebattent les cartes du passé avec une intensité déconcertante.
Grand spécialiste de l'Empereur, l'historien Jean Tulard, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, laisse courir son imagination.


[L_RANDNUM-10-999]